Marie-Antoinette RIX est une artiste  lyonnaise autodidacte. Les moments de son enfance, passés auprès de sa grand-mère aquarelliste ont fait grandir son goût pour le dessin. “Ma grand-mère m’a appris lorsque j’étais enfant, non pas à voir, mais à regarder avec beaucoup de précision les ombres et la clarté, les teintes et les dégradés, les formes et les tailles des sujets que nous allions dessiner. J’ai appliqué cela à tout ce qui m’entoure. Ses leçons ont été le point départ de tout.” 

Des tables en fer des vacances d’été aux chevalets des dimanches après-midi hivernaux, elle teste alors plusieurs techniques de peinture.

Elle grandit. S’en suivent des vagues et leurs creux, le temps s’écoule, mais la fibre est là.

Une fois bien lancée dans le monde du travail, le besoin de créer – trop longtemps muselé – revient tel une tempête qui balaie tout. 

La créativité est une drogue dont je ne peux me passer” Cecil B. Demille

Marie-Antoinette se lance alors dans la création de lampes en utilisant des matériaux tels que le bois, le cuivre, le laiton ou encore des tissus. Mais un pied blessé l’empêche un temps de tenir debout. Elle reprend alors son carnet à dessin, sa peinture, apprend le graphisme et la linogravure. Avec encore des millions d’idées dit-elle, et l’espoir de réussir un jour à mélanger dans ses créations tout ce qu’elle a appris.

Bonne visite sur le site.

Fermer le menu
error:
×
×

Panier